Victoire Maçon Dauxerre
S'informer

Jamais assez maigre le livre événement de l’ex-top model Victoire Maçon Dauxerre (2e partie)

 

La semaine dernière, nous avons vu comment Victoire Maçon Dauxerre a débuté avec notamment  les directives de son agence pour lui donner toutes les chances de réussir en tant que mannequin couture. (Voir l’article précédent). 

Comme Victoire est très bonne élève, elle va appliquer ces conseils à la lettre et sa carrière va vite décoller. Elle intègrera en quelques mois le Top 20 des mannequins les plus demandés. 

Cette semaine, je vous invite à plonger au coeur de la fashion week, nous verrons les coulisses des castings, défilés, shootings… nous verrons également les risques que comportent le métier de mannequin couture avec notamment l’anorexie qui s’installe peu à peu dans la vie de la jeune Victoire.  Enfin, je vous donnerai mon point de vue sur ce livre.

Comme la semaine dernière, vous pouvez choisir votre support : audio ou écrit, c’est comme vous préférez.

 

Temps de lecture : 13 minutes 

 

I. La fashion week 

 

Les castings 

Le rythme des castings est digne d’un vrai marathon, Victoire passe entre 12 et 18 castings par jour! D’autre part, à New York, il lui arrivera même de devoir se rendre à un casting à 22H! 

Victoire Maçon Dauxerre découvre l’attente interminable, la compétition, la dureté des castings et le côté inhumain de beaucoup de directeurs de castings. Certains d’entre eux, l’ignoreront délibérément durant le casting, puis demanderont ensuite à son agence, pourquoi donc elle n’est pas venue au casting?

Heureusement il arrive parfois que les mannequins soient mieux traités, voici la réaction de Victoire après avoir reçu un tote bag en cadeau lors d’un casting. 

 

“Dans ces castings où nous attendons debout, ou assises par terre, pendant des heures, et où la plupart des gens qui nous reçoivent nous interpellent d’un “nexxt!”, parfois accompagné d’un claquement de doigts, sans même nous gratifier d’un regard ou d’un sourire, une attention, même minuscule, devient un vrai cadeau”. 

 

Fidèle à son éducation et ses valeurs, Victoire va être très humaine avec ses collègues, et les réconforte quand elle le peut, ce qui ne plaît pas à son scout: 

 

“Je me suis même fait engueuler par Seb quand les filles lui ont rapporté que j’étais “trop gentille” pendant les castings, et que j’avais des “conversations” avec les mannequins des autres agences!”

 

Notons par ailleurs que Madeleine et Olympe, les deux collègues de Victoire qui s’habillent en 36, ne réussiront pas à perdre du poids et atteindre la taille 32. Elles devront donc rentrer chez elles bredouilles, car pas assez maigre pour pouvoir défiler. 

 

Victoire Maçon Dauxerre Premier Show

 

Les défilés 

Les efforts de Victoire sont vite récompensés. Elle rencontre très vite du succès et découvre les défilés ainsi que toutes les équipes qui travaillent dans l’ombre: 

Coiffeurs, maquilleurs, manucures, sans oublier les indispensables habilleurs qui aident les mannequins à changer de tenue en 2minutes sans tacher la tenue ou défaire la coiffure.

Sur scène tout passe très vite, si vite qu’on a envie que cela recommence! Victoire aime beaucoup les défilés, voici ce qu’elle dira après son premier défilé: 

 

“Je suis pleine d’une joie immense. Je suis heureuse d’être là. J’aime ce monde, j’aime la mode, j’aime la terre entière. J’aime ma vie! Je voudrais qu’elle soit remplie à ras bord de moments comme celui-là qui ne ressemble à rien de ce que j’ai pu ressentir jusque là. Wouaou! C’est incroyable, magique, unique!”

 

Victoire défilera à New York, Milan et Paris. Elle est fière de pouvoir défiler dans la capitale française: 

“Pour les défilés ici, c’est 32, point final. Et Paris pour un top model c’est LE centre du monde, le centre de la mode, le truc à ne pas rater.” 

 

 

Les belles rencontres et les confidences

 

Les belles rencontres 

 

Victoire a la chance de se faire remarquer par les personnes influentes du milieu: 

 

“J’ai eu la chance d’être remarquée par Rushell Marsh, un des plus influents directeurs de casting  du milieu. Chaque année au début de la saison, il choisit 2 ou 3 new faces qu’il prend sous son aile pour en faire des tops. J’ai fait partie de son choix. J’ai donc participé, à sa demande, à tous les castings des créateurs pour qui il travaille. Et il y en a beaucoup! (…) À chacun de ses castings, Rushell Marsh me salue par mon prénom, avec un parfait accent British et un sourire encourageant. Il a vraiment l’air d’avoir confiance et de croire en moi; il me présente aux créateurs comme “la pépite de l’année”, avec beaucoup d’affection”. 

 

Victoire gardera un excellent souvenir de son casting avec Ralph Lauren: 

 

“Merci encore d’être venue. Bonne journée Mademoiselle”. Je sais c’est idiot, il ne s’est rien passé d’extraordinaire, mais je n’en revenais pas. C’était presque incroyable d’être traité si… gentiment.”

 

On peut citer également sa rencontre avec Vanessa Bruno, Phoebe Philo, Philip Lim, l’équipe de chez Paul and Joe qui seront de très beaux moments dans sa carrière. 

 

Confidences étonnantes de mannequins 
Entre françaises

Victoire sympathisera aussi avec plusieurs mannequins dont Charlotte Di Calypso, gagnante du concours Elite en 2005, qui lui confiera que : 

 

“Le monde de la mode c’est vraiment la roulette (…) la plupart des filles travaillent dur, vraiment dur, pour pas grand-chose. Quand tu signes un beau contrat avec une grande marque, tu crois que tu touches le jack pot? Pas du tout. Bien sûr, c’est beaucoup d’argent, mais il va surtout aux agences, et au remboursement de tes frais. Au bout du compte, il te reste 10% de la valeur du contrat, à peine… (…) Le seul moyen de bien gagner sa vie est de devenir égérie d’une grande marque. Mais c’est compliqué la concurrence est rude!”

 

Charlotte explique aussi que 3 ans après ses débuts, elle s’est permis de prendre 5 kilos et elle a été immédiatement punie et de devoir tout recommencer comme une débutante!

“C’est la guerre Victoire, ce monde-là! Sans pitié!”

 

Avec les autres nationalités 

C’est dans les coulisses d’un défilé qu’une mannequin slave l’informera que les filles russes réputées compétitrices n’ont en réalité pas le choix. Être mannequin être leur unique chance de sortir d’un quotidien sans espoir.  

Un autre jour Victoire Maçon Dauxerre sera surprise de ce témoignage d’une de ses collègues sur l’âge des mannequins: 

 

“Elle m’a avoué à mi-voix qu’elle devait mentir sur son âge: depuis qu’elle annonçait vingt ans au lieu de ses vingt-sept, tout le monde la trouvait beaucoup plus jolie!” 

 

Victoire est reste aussi interdite devant cet autre témoignage effrayant: 

 

“Elle m’a aussi raconté, à voix basse parce qu’on ne parle pas de ces choses-là, que lors d’un de ses défilés de New York, une fille était morte dans les coulisses. “Elle a marché, comme prévu et quand elle est arrivée backstage, elle s’est écroulée. Les pompiers sont venus, mais ils n’ont rien pu faire: crise cardiaque.” Crise cardiaque? À dix-sept ans? (…) Nous savions toutes les deux, comme tout le monde, qu’aucune fille ne mangeait à sa faim pendant les défilés.” 

 

On voit clairement que pour réussir les mannequins sont prêt(e)s à tous les sacrifices. D’autre part, ils/elles n’osent pas parler par peur d’être renvoyé(e)s. 

 

 

 

Le succès

 

Le succès 

 

Grâce à son extrême maigreur (47kg pour 1m78 à son arrivée à New York, soit 9kg de perdu), Victoire est plébiscitée par le monde de la mode. 

À la fin de son premier défilé, tout le monde la veut, que ce soit à New York, Milan ou Paris, ce qui est très rare pour une débutante. 

Les photographes postés à la sortie des défilés commencent peu à peu à l’appeler par son nom. Elle signe ses premiers autographes. Elle reçoit des critiques sur internet et aussi des éloges. Le monde de la mode commence à parler d’elle, et en quelques mois elle entre dans le Top 20 des mannequins les plus demandés. 

Son agence italienne la chouchoute. Elle trouvera un bouquet de fleurs dans sa chambre d’hôtel de la part de son agence à son arrivée à Milan! 🙂 

Au cours de sa première saison elle fera 22 défilés une vraie prouesse pour une débutante. On la verra notamment sur le podium de : DKNY, Custo Barcelona, Philip Lim, Miu Miu, Léonard, Vanessa Bruno, Alexander McQueen et Céline.

Céline est un “must”, un défilé clé pour un mannequin. Victoire aura l’honneur d’y participer et de défiler devant Carine Roitfeld et Anna Wintour du Vogue France et Vogue Américain.

 

 

Coiffure et Maquillage

 

Sois belle et tais-toi 

Victoire va découvrir un monde qui ne fait pas de cadeau. Les mannequins sont souvent très mal considérées et déshumanisées de la part des scouts, clients… .`

Le maquillage et la coiffure

La coiffure et le maquillage ne sont pas toujours une partie de plaisir, Victoire nous raconte son expérience chez Prada lors d’une séance de maquillage/coiffure pour faire des tests pour le défilé:

 

“Je n’avais jamais vu ça. Ils se sont acharnés sur nous pendant trois heures sans nous manifester une seule fois la moindre attention : nous étions vraiment des …mannequins. Des pantins, même. Des marionnettes, des poupées dont on peut tirer et coller les cheveux, tartiner la peau, brosser, frotter, à qui on lève ou baisse la tête en appuyant sur le menton”.

“Elle (la maquilleuse) me fait rasseoir violemment sur le fauteuil, et ils se précipitent à quatre sur moi pour étriller la peau de mon visage et m’arracher les cheveux à coups de brosse, au point de me faire venir les larmes aux yeux. “

 

Puis, on lui donne des chaussures en 38 sachant qu’elle chausse un 40-41.  Et on la laisse repartir avec sa coiffure et son maquillage. Pour couronner le tout, une terrible surprise l’attend au moment d’enlever sa coiffure: 

 

“Je me suis démaquillée en essayant d’y mettre le plus de douceur possible. Ma peau était rouge vif. Puis je me suis attaquée au chignon. Horreur: quand j’ai voulu me peigner pour enlever toute cette glue qu’ils avaient utilisée pour le faire tenir, une mèche entière de cheveux m’est restée dans les mains”. Visiblement tout le monde était au courant que les produits utilisés sont très mauvais “mais personne ne dit rien, parce que c’est Prada. On se fait traiter comme la SPA n’accepterait pas qu’on traite les animaux, et tout le monde ferme sa gueule…”

 

Non seulement ce passage sera traumatisant, mais en plus Prada ne la sélectionne même pas pour le défilé!

 

Les autres expériences

 

Seb, le scout de Victoire Maçon Dauxerre, ne parle pas toujours avec douceur à sa protégée. Voici les propos rapportés par Victoire:

“Il va falloir que tu t’y fasses, ma petite. Non, mais pour qui tu te prends? Tu es juste un mannequin. Tu fais ce qu’on te dit et tu la fermes”.

 

Victoire mentionne un phénomène malheureusement très courant à la fin d’un défilé. Les invités qui débarquent dans les vestiaires alors que les mannequins sont encore en train de se changer: 

“Les invités se sont déversés dans nos vestiaires comme une petite marée humaine, pour se repaître à volonté de la vue de nos corps déshabillés. Comme si ça faisait partie du spectacle!”

 

Elle souligne aussi que de certains top models sont tous simplement odieux, elle se demande au début pourquoi. Puis, elle se rend elle-même compte que : 

 

“Plus j’étais odieuse, et plus ils étaient aux petits soins. J’en étais sûre…J’avais eu cent fois l’occasion d’observer ce phénomène, ces derniers mois. Cette fois-ci c’était mon tour.”

 

 

Victoire Maçon Dauxerre dans les Backstages

 

 

Après la fashion week 

 

Photoshop et les régimes 

Juste après la fashion week, la période des shootings commence. Victoire réalise que les photographes ne se rendent pas toujours compte de la raison pour laquelle certains tops sont arrivés à leur degré de notoriété.

 

“Elle (la photographe) est “contre les mannequins qui font des régimes”,mais elle ne se demande pas une minute pourquoi c’est moi qui suis là, et pas Madeleine et Olympe (collègues de New York qui sont restés en taille 36) comment je suis arrivée chez Elite, et pourquoi son client m’a choisie, moi , pour qu’elle me photographie?” 

 

Elle découvre avec consternation l’utilisation de photoshop qui en quelques minutes peu enlever ou rajouter des kilos à un modèle: 

 

“En quelques clics, il m’a rajouté des joues, des cuisses, des seins et a effacé les os de mon sternum pour me faire un beau décolleté. Voilà donc comment cela se passe: nous, on perd des kilos et des kilos pour qu’ils nous choisissent…et qu’ils puissent nous en rajouter, à leur gré.”

 

Le vide et le froid

 

Elle nous décrira son sentiment après le shooting d’un look book pour Sonia Rykiel qui exprime très bien ce vide que les mannequins peuvent ressentir après une telle journée de shooting:

 

“J’ai passé 4 heures à enfiler des vêtements, poser sans mot sur un fond blanc, me changer, recommencer. En sortant de ce genre de séance, je me sens totalement vide. Creuse. Transparente. Et dotée d’un QI de cintre. Il a raison Lagerfeld: qu’est-ce qu’on est d’autre finalement?” 

 

Parfois les shootings ont lieux en plein hiver, les tenues sont vraiment très légères, cependant on laisse les mannequins patienter des heures par un froid glacial. 

 

Nous voilà à moitié nues sous le pont à attendre que les tourtereaux engoncés dans leur doudoune, leurs gants et leur écharpe, trouvent le temps entre deux mamours de nous prendre en photo. Une fois. Deux fois. Trois.”

 

Ce même jour, on oublie même de leur commander à manger: 

 

“À l’heure du déjeuner, les amoureux se font livrer deux repas. Rien pour nous. Après tout, c’est bien connu, les mannequins ne mangent pas…”

 

 

II. Jamais assez maigre 

 

La descente aux enfers 

 

3 pommes par jour

Afin d’être en mesure de rentrer dans du 32 en moins de 8 semaines, Victoire décide de manger  3 pommes par jour. Elle commence rapidement à avoir des maux de ventre. Elle pense d’abord que cela est lié à l’angoisse d’aller à New York seule. 

Très vite, d’autres symptômes vont apparaître. Elle va commencer à avoir froid même en plein été, à être extrêmement fatiguée et rapidement essoufflée comme si elle fumait 2 paquets de cigarettes. Ses règles vont s’arrêter. Elle constatera également un développement anormal de sa pilosité à tel point qu’elle doit se raser les bras. 

D’autre part, si lors de sa préparation du concours de Science Po elle avait lu des tonnes de livres, elle n’arrive plus à lire ou à se concentrer plus de 3 minutes d’affilée. 

 

“J’ai compris aussi que ça ne se fait pas du tout de manger en public, quand on est mannequin. Tu dois absolument avoir l’air de ne pas t’intéresser à la nourriture. Ni à autre chose que la mode, d’ailleurs. Ça tombe bien: j’ai arrêté de trimbaler le moindre livre ou même un magazine d’actualité dans mon grand sac. Impossible de me concentrer sur un chapitre, un article, un paragraphe. Comme si mon cerveau ne pouvait plus rien ingurgiter, à part la musique d’Alex qui tourne en boucle dans mes écouteurs.” 

 

Enfin, une petite voix maléfique lui répètera sans cesse qu’elle est énorme qu’elle ne devrait pas manger et Victoire Maçon Dauxerre culpabilisera dès qu’elle commencera à manger même de très faibles quantités: 

 

“J’ai craqué, je me suis goinfrée comme une grosse vache: deux carottes, une pomme, et même un morceau de poulet. Je me déteste, je me déteste, je me déteste.”

 

 

Victoire Maçon Dauxerre et ses 3 pommes par jour

 

 

La période des défilés

Un peu avant la fashion week de NYC, elle entreprend de se peser. La balance affiche 48,9 kg soit bien moins que le poids initial de 50kg qu’elle s’était fixé, or elle se trouve encore grosse et juge qu’elle a du gras! 

Elle pèse 47kg en arrivant à NYC et s’habille en 32 ce qui correspond à une taille enfant de 12-14 ans. 

Au bout d’un moment, elle va commencer à utiliser des laxatifs, car elle souhaitait se faire vomir, mais n’y parvenait pas. Lorsque les laxatifs seront moins efficaces et elle commencera à faire des lavements. Elle ne supporte plus l’idée de manger: 

 

“J’ai mangé un petit morceau du melon blanc que j’avais acheté au marché: un régal. J’en ai coupé un autre morceau, puis un autre, puis un autre. Tout le melon y est passé. Quelle conne. Aucune volonté. J’ai pris 3 laxatifs avant de me coucher, en espérant que ça suffirait à compenser mon écart. Je me suis pesée avant de m’allonger enfin: 47 pile. Ouf. Mais je ne serai complètement rassurée que le jour où on me donnera des fringues à enfiler. Et que je rentrerai dedans.”

 

Un état physique préoccupant

 

“Je dors de plus en plus mal. J’ai toujours cette impression, un peu douloureuse, que la peau de mon dos va finir par craquer. Quand je me couche, je sens chacun de mes os, sans parvenir à trouver une position confortable. Et puis mon ventre me fait souffrir constamment. Les laxatifs à haute dose ne parviennent plus à me soulager. Dès que je mange un peu, même un morceau de poisson-vapeur, ou un quart de melon blanc, j’ai l’impression de gonfler comme un ballon.” 

 

C’est durant la période des shootings que Victoire Maçon Dauxerre va recommencer à s’alimenter. Sa façon de s’alimenter est très perturbée.

Elle mangera sans cesse et reprendra très vite beaucoup (trop!) de poids jusqu’à atteindre la taille 38. Bien entendu, elle se trouve énorme, monstrueuse, immontrable et aussi incomprise, même par sa famille. Elle fera une tentative de suicide et passera 3 mois de convalescence dans l’hôpital de Garches.

 

Le retour à la vie

 

Le choix 

Le bilan donné par l’hôpital fait froid dans le dos:

 

Mon bilan était catastrophique: aménorrhée, hypotension, perte d’une bonne partie de mes cheveux et le squelette d’une vieille dame de 70 ans”. 

 

Peu de temps après sa sortie de l’hôpital, son agence l’appelle pour lui dire que tout le monde l’attendait à New York en septembre.

“J’ai dit que je pesais 69 kilos. Elle m’a répondu c’est pas grave, septembre c’est dans trois mois.”

 

Victoire fera le choix de la santé. Elle mettra fin à son contrat et de fera les comptes après un an chez Elite. Elle s’aperçoit alors qu’elle a gagné plusieurs dizaines de milliers d’euros, mais qu’il n’en reste que dix mille pour elle. 

En effet, tout le reste sert à payer les fameuses “avances de frais” (taxi, avion, nuits d’hôtel, appartement de mannequin, chauffeur, séance photo, cours de marche, les impressions de composites et de book…). 

Un an après ses débuts remarqués dans le monde de la mode, Victoire décide à la place de la prochaine fashion week, de reprendre le chemin des études afin de réaliser son rêve et devenir comédienne. 

 

Sa famille 

Sa famille aura tenté de la soutenir du mieux que possible dans cette expérience qui aurait pu virer au drame. Ses parents appelleront l’agence à de nombreuses reprises. Sa maman ira la rejoindre à Milan, New York. Elle lui permettra aussi de faire ses nombreux castings en voiture à Paris. 

Son père l’encouragera à poursuivre dans cette voie, car pour lui il est important d’aller au bout des choses sans voir que sa fille, devenue malade, souffre énormément et se sent complètement incomprise. 

On se rend bien compte que les parents sont totalement dépassés par la situation et perdus face à un monde qu’ils ne connaissent pas. 

Sa mère découvrira avec effroi le corps squelettique de sa fille:

 

“Mais Victoire, regarde-toi, on dirait que tu sors d’un camp! Elle ne voyait pas que j’étais énorme. Je lui ai montré le gras, partout. Elle n’arrêtait pas de pleurer. “Il faut que tu arrêtes ça, tu es en train de te tuer.” Je ne comprenais pas ce qu’elle racontait.”

 

Heureusement sa famille, la mènera dans la bonne clinique avec un docteur formidable qui lui sauvera la vie et lui permettra d’y reprendre goût. 

 

 

Victoire Maçon Dauxerre aujourd'hui

 

Mon expérience et ce que j’ai pensé de ce livre

 

Victoire nous laisse un témoignage à la fois poignant et authentique. Elle décrit parfaitement ce que tous les mannequins ressentent et nous dresse un portrait sans fard du monde de la mode. Son livre, très bien écrit se lit facilement et je le recommande vivement à toute personne qui s’intéresse de près ou de loin au milieu du mannequinat.

Dans une interview liée à la promotion de son livre, Victoire affirmait souffrir encore de troubles alimentaires. Soyez donc très vigilant(e) si une carrière de mannequin couture vous intéresse, cela n’est pas sans risque pour votre santé. 

 

Lire le livre jamais assez maigre  

 

En ce qui me concerne, une célèbre agence m’a aussi demandé de perdre 2 cm de tour de taille alors que je faisais déjà un petit 36. (2 cm cela semble peu, mais cela correspond à environ 5kg!)  

J’ai essayé et fort heureusement, j’ai très vite réalisé que je commençais à développer un comportement anormal avec la nourriture. D’autre part, comme je ne voulais pas arrêter mes études, j’ai tout de suite cessé de m’affamer et de “jouer”dangereusement avec mon corps.

Renoncer à une carrière de top model n’est pas un choix facile. En effet, on rêve tous et toutes de le devenir quand on débute et on est souvent prêt(e) à de nombreux sacrifices.

Néanmoins, il est tout à fait possible de vivre de ce métier sans sacrifier sa santé. Il vous suffit de devenir mannequin commercial. Vous aurez ainsi tous les avantages d’être mannequin sans pour autant mettre votre santé en danger.

Si vous souhaitez vous lancer, je vous invite à télécharger gratuitement mon guide en bas de cette page. Ce guide contient mes meilleurs conseils pour débuter. Il vous permettra : d’identifier votre profil, de postuler auprès des agences fiables, d’éviter les arnaques et d’économiser beaucoup de temps et d’argent. 

 

 

A lire également

La vraie vie des mannequins 

Mes batailles de mannequin

 

 

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    9
    Partages
  •  
  •  
  • 9

8 commentaires

  • Coralie

    Bonjour,
    C’est incroyable ! Il faut avoir un sacré tempérament, ou être bien guidé.
    Ton blog est une vrai pépite, facile à lire et percutant.

    • Nathalie R

      Bonjour Coralie,
      Merci beaucoup pour ton message et ravie que le blog te plaise.
      Je te souhaite une très belle continuation

  • Nicolas

    Décidément d’article en article je découvre un monde vraiment aux antipodes de ce que j’imaginais… Tu décris tellement de souffrances, un monde tellement impitoyable !! Merci pour l’honnêteté de tes propos.

    • Nathalie R

      Bonjour Nicolas,
      Merci pour ton message. Oui c’est un monde qui peut être impitoyable et traumatisant et je pense qu’il est important d’informer un maximum les parents et futurs mannequins que tout ceci existe et que fort heureusement, il est également possible de d’avoir une bonne expérience dans ce milieu en faisant certains choix. 🙂
      Je te souhaite une belle continuation.

  • Julia

    Wahou… Je suis vraiment estomaquée de ressentir en ces quelques minutes un monde tellement froid et hostile.
    Il me semble que ce qui est décrit dans ce livre est aux antipodes d’une liberté totale. Je me demande même où sont passées les émotions dans cet univers, coupé du monde réel.
    Quelle courage a eu Victoire de choisir la voie du coeur et de la santé.
    Merci pour ces écrits!

    • Nathalie R

      Bonjour Julia,
      Merci pour ton commentaire. En effet, Victoire est très courageuse de nous livrer un tel témoignage et son livre a permit de faire un peu bouger les choses dans la mode et c’est une très bonne chose.
      Je te souhaite beaucoup de succès.

    • Nathalie R

      Bonjour Mathieu,
      Merci beaucoup pour ton commentaire. Oui en effet, c’est très particulier. Heureusement les choses changent peu à peu mais cela prend du temps, notamment en France.
      Je te souhaite une belle continuation.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez gratuitement  votre "guide du débutant futé"