devenir mannequin
Débuter

Que faire si votre ado veut devenir mannequin?

Devenir mannequin est souvent le rêve de nombreux jeunes. Or, le monde de la mode effraie souvent les parents. En effet, la plupart des mannequins commencent leur carrière alors qu’ils sont encore mineurs et l’on raconte beaucoup de choses inquiétantes sur le milieu. 

Je vais dans cet article avant tout parler des mannequins femmes, car ce sont elles qui commencent le plus tôt. Et je vous indiquerai tout ce que vous devez savoir afin que les choses se passent pour le mieux.

 

Temps de lecture : 6 minutes 

étudier

 

Les études

 

Si votre enfant est sélectionné par une grande agence, il sera sans doute encouragé à arrêter ses études. La pression sera peut-être forte. En effet, les grandes agences préfèrent travailler avec des mannequins très jeunes afin de lancer leur carrière au mieux. 

Deux options s’offrent donc à votre enfant:

1. Soit il arrête les études tôt et essaie de les continuer à distance malgré les voyages nombreux et le rythme de travail parfois très intense. 

2. Soit il peut décider de continuer ses études supérieures tout en gardant le mannequinat comme un job étudiant. Il pourra, une fois diplômé, débuter une carrière à plein temps, s’il le souhaite. 

Il intègrera à ce moment-là des agences de mannequins plus commerciales et sa carrière prendra un tournant un peu moins prestigieux, mais qui restera financièrement intéressant. 

 

 

 

l'anorexie
Pexels

 

L’anorexie

 

L’agence de mannequins demandera sans doute à votre enfant de perdre du poids. 

Il ne vous en parlera peut-être pas, mais il devra sans doute se lancer dans des régimes extrêmes encouragés par les grandes agences. 

Victoire Maçon Dauxerre, ex-top model, raconte dans son livre “Jamais assez maigre” comment son agence et notamment son bookeur l’encourageaient à se sous-alimenter. 

“Il s’est composé une énorme assiette, qu’il a dévorée sous mes yeux pendant que je picorais trois feuilles d’épinard et un mini-morceau de poulet, sans sauce, en laissant sur le bord de l’assiette les croûtons et les copeaux de parmesan. “T’es super pro, Victoire, c’est ça que j’essaie d’expliquer aux filles, mais ça ne rentre pas.”

Comme de nombreuses personnes souffrant d’anorexie, Victoire Maçon Dauxerre a essayé de cacher à sa famille ses dérèglements alimentaires. Elle raconte notamment qu’elle faisait semblant de manger normalement durant les repas de famille pour ensuite aller vomir. D’autre part, pour que ses proches ne se doutent de rien, elle portait volontairement des vêtements très amples. 

Si votre enfant commence une carrière avec une grande agence, soyez donc très vigilants, et restez à l’affût de tout comportement suspect. 

Les grandes agences de mannequins mettent en général beaucoup plus la pression sur le poids que les agences commerciales qui sont moins exigeantes à ce sujet (voir l’article). 

Il faut parfois faire le choix entre le prestige d’une agence et sa santé personnelle et ce choix appartient à chacun. 

 

 

 

 

rose

 

 

La vulnérabilité

 

Beaucoup de mannequins femmes sont repérées ou commencent à travailler entre 13 et 17 ans, ce qui est extrêmement jeune.

On peut être tenté de se demander pourquoi. Les raisons sont multiples: les filles sont en général plus minces à cet âge-là, d’autre part,  quand vous êtes jeune et inexpérimentée, vous êtes plus maniable et vous osez moins vous révolter. Cela arrange bien certaines personnes. 

En effet, la plupart des agressions sexuelles ont lieu sur des mannequins mineurs. C’est bien connu, les agresseurs préfèrent les victimes innocentes et naïves.

D’autre part, si une agression a lieu l’adolescente n’osera en général pas en parler. Selon l’association américaine Model Alliance crée par l’ancien top model Sara Ziff, 70% des mannequins ayant subi des agressions sexuelles garderont le silence. 

 

 

 

 

famille

 

Les agences de mannequins 

 

Ne comptez pas sur les agences de mannequins pour protéger votre enfant. Les agences conscientes que les parents sont méfiants vont souvent avoir un discours très rassurant.

Elles diront qu’elles vont bien s’occuper de votre enfant. Elles demanderont même à votre fille de les considérer comme leur nouveau “père” et “mère”.

Cependant, sachez que malgré ces discours apaisants, dans la réalité, les soi-disant “pères et mères” ne se révèlent pas très protecteurs!

Certaines agences sont heureusement exemplaires et il faut aussi le dire. Néanmoins, trop d’agences enverront leurs jeunes mannequins vers des clients et photographes aux moeurs douteuses. Tout en sachant très bien que les jeunes filles ou jeunes hommes risquent de subir des agressions sexuelles. 

 

 

 

NYC business

 

 

Business is business 

 

Même si les agences sont censées protéger votre enfant et veiller à ce que tout se passe bien, dans la pratique l’appel du gain l’emporte souvent sur la moralité. 

Voici par exemple le témoignage publié dans le Huffingtonpost, de Carolyn Kramer, ancienne bookeuse ayant travaillé pour plusieurs très grosses agences:  “Je ne dirais même pas que c’était gardé secret. On entendait juste régulièrement parler d’une liste de photographes, décrits comme de vrais pervers… Et j’étais obligée d’envoyer des filles [chez eux]. Ça me donnait envie de vomir, mais j’avais le choix entre faire mon boulot et prendre la porte.”

Plus loin, Carolyn Kramer raconte:  “Imaginez qu’on ait un contrat de 15 millions d’euros avec Revlon dans la balance, tout en sachant bien ce qui se passe…(avec le client) qu’est-ce qu’on fait dans un cas pareil? On lui dit non? Évidemment pas.”

Les agressions sexuelles sont donc bien présentes dans ce milieu et plus graves encore, certaines agences de mannequins se rendent par leur silence ou leur comportement complices de cela. 

 

 

 

 

devenir mannequin

 

Que faire? 

 

Le plus simple est de ne jamais laisser votre enfant se rendre seul à un casting ou à un travail, tant qu’il est mineur. 

En effet, s’il y a tant d’agressions sexuelles dans le métier c’est aussi, car de nombreux mannequins mineurs se rendent aux shooting ou aux casting non accompagnés. 

Je conçois que cela ne soit pas simple à organiser pour être toujours présent notamment quand votre enfant est encore mineur, mais c’est selon moi, la meilleure des choses à faire pour éloigner toutes les personnes mal intentionnées. 

Et il y en a énormément qui rôdent autour des débutants, les filles et les garçons sont concernés. Ces personnes peuvent être d’ailleurs très diverses. Il peut s’agir d’un scout (lexique), d’un photographe, d’un styliste, d’un bookeur… 

Je vous recommande vivement d’avoir une discussion avec votre enfant à ce sujet, en l’informant que cela peut arriver et d’être très vigilant. Profitez-en aussi pour préparer une réaction adaptée si votre enfant est victime d’avances douteuses. Définissez ensemble et à l’avance un plan d’action au cas où cela se produise. 

Trop de mineurs cèdent à des avances, émanant de personnes très influentes dans le milieu. Ces personnes peuvent soi-disant “faire” et “défaire” une carrière. Les victimes déstabilisées cèdent car elles veulent avoir une chance de réussir dans ce milieu. D’autre part, comme nous l’avons vu les personnes victimes d’abus en parlent rarement et même si elles en parlent, les agences ferment très souvent les yeux. 

 

 

 

 

devenir mannequin
© Tous droits réservés

 

Mon expérience

 

Les avances

J’ai commencé à travailler à 18 ans et je suis très heureuse de ne pas avoir débuté plus tôt. 

En effet durant mes premières années en tant que mannequin, j’ai reçu des avances de : clients, scouts (lexique), photographes, personnes ayant soi-disant de l’influence dans le milieu et voulant “faire de moi une star”… Et je n’étais plus mineure! 

J’avais beau être encore très naïve et timide, je ne me laissais pas faire. Ces personnes ne m’impressionnaient pas, car j’avais fait le choix d’étudier. Ce choix me donnait une certaine assurance, car je savais que si les choses ne me plaisaient pas, j’avais une sécurité avec mes études. 

La santé

Étudier m’a aussi demandé de faire un choix au niveau de ma santé, en effet, une célèbre agence m’a demandé de perdre du poids (alors que j’avais toujours été considérée comme trop maigre lorsque j’étais au Lycée!). 

J’ai voulu tenter l’expérience pendant quelques mois, mais en faisant cela, je commençais à mettre ma santé en danger. Ce fut la réaction de mes amis de la fac, très inquiets de me voir si maigre, qui m’a fait réfléchir. J’ai immédiatement décidé d’arrêter les régimes.

Un choix 

En décidant de continuer à étudier, j’ai tracé par la même occasion une croix sur une carrière de top model. Et je ne vous cache pas que ce fut dur de réaliser que j’étais déjà “trop vieille” pour les grandes agences une fois mon master en poche. 

Je me suis donc tournée vers une carrière de mannequin plus classique et contre toute attente, je vis toujours de ce métier.

Avec le recul et en lisant certains témoignages de mannequins, je réalise que j’ai eu de la chance. En effet, je me dis que même si je n’ai pas eu une carrière de top model, j’ai été protégée de bien des dangers.

 

 

Conclusion

 

Mes études furent pour moi réellement salvatrices, et je remercie mes parents d’avoir toujours insisté pour que j’aille jusqu’au bout et n’abandonne jamais. 

En effet, je suis convaincue que mon expérience dans ce métier n’aurait pas été aussi positive si je n’avais pas étudié.

Je pense également qu’il est vital de toujours veiller à s’entourer de personnes qui n’évoluent pas dans le milieu. 

En effet, le monde de la mode à ses propres codes et certaines choses qui sont normales dans ce milieu sont en réalité choquantes pour toute personne évoluant en dehors. On peut très vite y laisser des plumes si on n’est pas assez vigilant avec cela. 

Aussi, il est donc possible d’être mannequin en continuant ses études et en préservant sa santé. Et sachez qu’il est même assez fréquent de continuer de bien travailler même après 25ans! 🙂 

 

J’espère que cet article pourra vous aider.  

 

 

Vous aimerez aussi  :

La vraie vie des mannequins 

Peut-on devenir un mannequin heureux et épanoui? 

 

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    19
    Partages
  •  
  •  
  • 19

2 commentaires

  • Aude

    En étant parent, cela fait “froid au dos” de lire qu’il y a malheureusement des prédateurs dans le milieu et que les agences sont des témoins passifs.
    Très bon article pour tout parent et jeune. Tu présentes les risques et comment les éviter ce qui est super important!

    • Nathalie R

      Merci beaucoup Aude. Je pense qu’il est fondamental de mettre en garde les parents/futurs mannequins afin d’éviter les pièges classiques. Fort heureusement, il y a aussi d’excellentes agences qui font bien leur travail, mais mieux vaut rester vigilant surtout au début.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez gratuitement  votre "guide du débutant futé"